similitude

similitude [ similityd ] n. f.
• 1225; lat. similitudo
1Relation unissant deux choses exactement semblables. analogie, ressemblance. Similitude de goûts entre deux personnes. « Entre Faust et la Tentation il y a similitude d'origines » (Valéry). communauté, identité.
Géom. Produit, dans un plan, d'une rotation et d'une homothétie de même centre ( semblable ). Cas de similitude des triangles, les trois conditions nécessaires pour qu'ils soient semblables.
2Rhét. Comparaison fondée sur l'existence de qualités communes à deux choses. similarité.
⊗ CONTR. Différence, dissimilitude.

similitude nom féminin (latin similitudo) Ressemblance, analogie, rapport exact entre des choses ou des personnes : Il n'y a aucune similitude entre les deux frères. Mathématiques Application f d'un espace affine euclidien dans lui-même telle que la distance des images de deux points quelconques est égale au produit de la distance de ces deux points par un réel strictement positif appelé rapport de similitude. Propriété que possèdent deux figures semblables. Application linéaire d'un espace vectoriel euclidien sur R telle que la norme de l'image d'un vecteur quelconque est égale au produit de la norme du vecteur par un réel positif, appelé rapport. ● similitude (expressions) nom féminin (latin similitudo) Loi de similitude, principe de base de la méthode homéopathique qui repose sur l'analogie existant entre les symptômes exprimés par le malade et les signes pathologiques apparus chez l'homme sain et sensible à qui l'on a administré une substance médicamenteuse potentiellement active. Loi de similitude, ensemble des conditions imposées aux maquettes (avions, navires, machines, etc.) pour que les résultats obtenus au cours des essais soient transposables aux réalisations en grandeur nature. ● similitude (synonymes) nom féminin (latin similitudo) Ressemblance, analogie, rapport exact entre des choses ou des personnes
Synonymes :
- conformité
- parenté
Contraires :
- différence
- disparité
- écart

similitude
n. f.
d1./d Rapport qui unit des choses semblables; analogie.
d2./d GEOM Transformation du plan qui multiplie les longueurs par une constante et conserve les angles. Le résultat de l'action d'une homothétie suivie d'une translation est une similitude.

⇒SIMILITUDE, subst. fém.
A. — 1. Fait pour une ou des entités d'être semblable(s) à une ou plusieurs autres, ou pour deux ou plusieurs entités d'être semblables entre elles. Similitude fondamentale, frappante, grande, parfaite, profonde; impression, principe de similitude. Ces deux groupes de substance, si différenciés qu'ils fussent à l'heure actuelle (...) avaient présenté une similitude originelle (FRANCE, Mannequin, 1897, p. 11).
[Avec compl. subst. désignant une des ou les entités comparées]
Similitude avec + subst. Véritable épopée domestique (...) dont le récit vous attachera autant pour la part que j'y ai prise, que par sa similitude avec un grand nombre de destinées féminines (BALZAC, Lys, 1836, p. 44). En raison de leur similitude avec l'acajou, la préférence va d'abord aux bois foncés dont les veines composent d'intéressants motifs décoratifs (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p. 129).
Similitude entre + subst. plur. ou entre + subst. et + subst. Il y a similitude complète entre le travail du commerçant et celui de l'agriculteur ou du manufacturier (DESTUTT DE TR., Comment. espr. des lois, 1807, p. 327). La similitude entre les deux éventualités est grande (AMADOU, Parapsychol., 1954, p. 195).
Similitude de + subst. plur. ou de + subst. et de + subst. La similitude de la congélation et de la cristallisation, qui modèle la théorie de la cristallisation des sels sur celle de la formation de la glace (METZGER, Genèse sc. cristaux, 1918, p. 141):
Contre la thèse de plusieurs poussées vitales, successives et différentes à la surface de la terre, se dresse en effet, comme une objection décisive, la similitude foncière des êtres organisés. Nous avons déjà mentionné, au présent chapitre, ce fait, si curieux, que toutes les molécules de substances vivantes se trouvent être asymétriques de la même manière et qu'elles contiennent exactement les mêmes vitamines.
TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 104.
Similitude de + subst. sans art. ou + adj., évoquant le champ de similitude. Similitude d'idées. Une sympathie particulière, une douce entente d'idées, une conformité, ou, pour mieux dire, une similitude extraordinaire d'appréciation de toutes choses, nous révélèrent l'un à l'autre ce que nous avions rêvé de l'amitié parfaite (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 89). Dans certains cas une similitude chimique s'accompagne d'une parenté d'odeur (PIÉRON, Sensation, 1945, p. 193).
2. Spécialement
GÉOM. Fait pour deux figures géométriques d'être semblables (v. semblable I A 2 a). Tels sont les cas de similitude des triangles (Gds cour. pensée math., 1948, p. 49).
Rapport de similitude. Rapport de proportionnalité. Cavalieri « démontre » sans aucune peine que deux volumes semblables sont entre eux dans un rapport égal au cube du rapport de similitude (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 195).
Centre de similitude. On nomme (...) centre de similitude externe et centre de similitude interne, les centres des deux homothéties [dans lesquelles se correspondent deux sphères] (HADAMARD, Géom. plane, 1898, p. 148).
MÉD. Loi de similitude. Loi fondamentale de l'homéopathie selon laquelle ,,une substance quelconque, administrée à une posologie déterminée à un sujet approximativement sain, provoque des symptômes qui, trouvés chez un malade, conduisent à lui donner cette substance comme remède`` (Lar. Méd. t. 3 1972).
B. — P. méton., au sing. ou au plur.
1. Point ou cas de similitude. La sagesse a lié toutes les affinités par des similitudes contiguës, afin que notre chemin se fît par une voie douce et comme insensible. Voilà pourquoi la mort seroit si consolante, si nous avions d'avance regardé ce monde-ci comme une similitude préparatoire à une autre similitude plus élevée et plus instructive (SAINT-MARTIN, Homme désir, 1790, p. 404). C'est (...) une idée encore assez répandue que la civilisation a, au contraire, pour effet d'accroître les similitudes sociales (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p. 106).
2. RHÉT., vieilli. Comparaison. La première manière (...) nous offre les images dans le goût d'Homère ou des poëtes hébreux, de ces similitudes vastes, naturelles (SAINTE-BEUVE, Chateaubr., t. 1, 1860, p. 206). Je n'avais trouvé que partiellement ce que signifiait « la similitude de l'arbre ». Je n'avais vu la métaphore que dans le sens de la hauteur (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 343).
Prononc. et Orth.:[similityd]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1220 « rapport exact entre deux êtres » en parlant de Dieu et du Christ (La Queste du Saint Graal, éd. A. Pauphilet, p. 38); b) ca 1265 en parlant de Dieu et de l'homme (BRUNET LATIN, Trésor, éd. F. J. Carmody, p. 28); c) 1365 « analogie, ressemblance entre deux choses » (N. ORESME, Monnaies, éd. Wolowski, p. 34); 2. 1269-78 « comparaison fondée sur l'existence de qualités communes à deux choses » (JEAN DE MEUN, Roman de la Rose, éd. F. Lecoy, 7383); 3. 1765 spéc. math. (Encyclop. t. 15). Empr. au lat. similitudo « ressemblance, analogie », « comparaison, rapprochement », dér. de similis « semblable ». Fréq. abs. littér.:337. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 493, b) 317; XXe s.: a) 664, b) 442. Bbg. VIGH (A.). Compar. et similitude. Fr. mod. 1975, t. 43, pp. 214-233.

similitude [similityd] n. f.
ÉTYM. V. 1220; lat. similitudo, de similis « semblable ».
1 Relation unissant deux choses exactement semblables. Analogie, harmonie, ressemblance. || Association (cit. 16) des images par similitude ou par contiguïté. || Répétition (cit. 4) et similitude complète. || Différence ou similitude (→ Comparaison, cit. 2). || Similitude de… : en fait de… (→ Exergue, cit. 3). Communauté, conformité, concordance, identité, parité.
1 (…) et nous, pour le plus exprès exemple de similitude, nous servons de celui des œufs. Toutefois il s'est trouvé des hommes, et notamment un en Delphes, qui reconnaissait des marques de différence entre les œufs, si qu'il n'en prenait jamais l'un pour l'autre (…)
Montaigne, Essais, III, XII.
2 Nous avons déjà parlé de ces êtres qui, nés d'un même œuf, ont reçu exactement le même patrimoine héréditaire, les mêmes chromosomes; et nous avons noté la similitude de leurs traits physiques.
Jean Rostand, l'Homme, V.
(1765). Géom. Produit, dans un plan, d'une rotation et d'une homothétie de même centre. Homologue, homothétie. || Rapport de similitude. || Angle, centre de similitude.Transformation permettant de passer d'une figure à une autre semblable.
2 (V. 1265). Vx. Comparaison (cit. 11) fondée sur l'existence de qualités communes à deux choses (→ Fertilité, cit. 4). Assimilation; et aussi parabole.
3 (…) tous les endroits dont le ministre (Jurieu) abuse étaient constamment des comparaisons, des similitudes, ou si vous voulez, des métaphores, puisque les métaphores ne sont autre chose que des similitudes abrégées, et encore des similitudes tirées des choses sensibles pour les transporter aux divines.
Bossuet, Avertissements aux protestants, VI, I, XI.
CONTR. Contraste, différence, disconvenance, disparité, dissimilitude, distance, écart; distinction, séparation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Similitude — Si*mil i*tude, n. [F. similitude, L. similitudo, from similis similar. See {Similar}.] 1. The quality or state of being similar or like; resemblance; likeness; similarity; as, similitude of substance. Chaucer. [1913 Webster] Let us make now man… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Similitude — may refer to:* Similitude ( Enterprise episode), an episode of the television series Star Trek: Enterprise * Similitude (geometry), a concept in Euclidean geometry * Similitude (model), a concept used in the testing of engineering models …   Wikipedia

  • similitude — SIMILITUDE. s. f. Comparaison, par laquelle on fait voir le rapport qu il y a entre deux ou plusieurs choses. Il nous fit comprendre cette verité par une belle similitude. Il se dit particulierement des paraboles de l Escriture sainte. Le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • similitude — late 14c., from O.Fr. similitude, from L. similitudinem (nom. similitudo) likeness, from similis like (see SIMILAR (Cf. similar)) …   Etymology dictionary

  • similitude — index analogy, correlate, correspondence (similarity), identity (similarity), propinquity (similarity) …   Law dictionary

  • similitude — s. f. Semelhança …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • similitude — *likeness, similarity, resemblance, analogy, affinity Antonyms: dissimilitude, dissimilarity …   New Dictionary of Synonyms

  • similitude — Similitude, Similitudo …   Thresor de la langue françoyse

  • similitude — ► NOUN ▪ the quality or state of being similar …   English terms dictionary

  • similitude — [sə mil′ə to͞od΄, sə mil′ətyo͞od΄] n. [ME < MFr < L similitudo] 1. a person or thing resembling another; counterpart; facsimile 2. the form or likeness (of some person or thing) 3. Obs. a) a simile b) a parable or allegory …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.